La Guerre des Clans x| |x RUNNING AWAY
La Guerre des Clans x| |x RUNNING AWAY.

« Les temps sont dures pour les félins de tout les clans, une menace se rapproche, la tension monte .. La rumeur d'une troupe de solitaire sanguinaire qui se balade en ce moment même dans la forêt serait - elle vrai ? Quelques félins jurent sur leur loyauté, qu'ils ont aperçus la troupe en allant chasser ...
Préparez - vous. A partir de maintenant, tout peut arriver ... »




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Ven 27 Aoû - 13:18

Il faisait sombre. Seuls quelques timides rayons du soleil filtraient aux travers de la voûte feuillue de l'arbre, éclairant faiblement la silhouette féline qui se trouvait au pied de ce seigneur de la forêt. D'ailleurs, en s'y approchant d'un peu plus près, on pouvait admirer la fourrure noir et l'éclat de ses pupilles d'émeraude. Le guerrier avait le regard fixé vers la cime. Des centaines de paires de petits yeux rouges brillaient telles des lampes lumineuses, clignotant sans arrêt. Le beau mâle se pourlécha les babines : il savait la chair des chauves-souris tendre et goûteuse. Cela tombait bien, il avait faim et une petite gourmandise ne ferait pas de mal. Pour ça, il faudrait d'abord qu'il réussisse à attraper l'un de ses rongeurs volants, mais il avait sa technique. Le crépuscule ne tarderait pas à laisser la nuit régner et les milliers de petites roussettes s'empresseraient de s'envoler, à la recherche d'insectes à manger. Il fallait être patient ce qui n'était pas vraiment un inconvénient pour Larme Sauvage, enfin seulement lorsqu'il y gagnait quelque chose.
Il attendit encore quelques instants, assis, sa queue touffue enroulée autour de ses pattes, le regard toujours fixé sur les rongeurs. Il trouvait que ce petites bestioles ressemblaient vaguement à un renard, ces horribles canidés au visage déformé par leur long et horrible museau. Il n'avaient vraiment rien de beau avec leurs pattes vraiment trop longues qui leur donnaient l'allure d'une cigogne à quatre pattes, et ces chauves-souris trop bêtes et stupides pour ne pas remarquer se qui les attendaient et cette caverne vraiment trop humide et sombre et ce soleil trop chaud sans parler de la nuit qui était trop ... nocturne. Il y avait vraiment peu de choses qui trouvaient grâce aux yeux de Larme Sauvage.
La nuit était enfin tombée et seuls les yeux émeraude du guerrier brillaient encore. Soudainement, les petits rongeurs poussèrent des cris strident et aigus pour enfin battre des ailes. Un ballet se forma accompagné par leurs chants. Larme Sauvage se colla au sol, ne quittant pas des yeux les proies, ses muscles tendus et bandés, prête à attaquer... encore un peu, encore un tout petit peu et bondi en l'air, poussant sur ses deux pattes arrières. La gueule grande ouverte, dès que le frôlement de l'aile vint lui toucher le museau il referma immédiatement, ses crocs emprisonnant fermement l'animal, condamné. Il le coinça au sol d'une de ses pattes avant, les griffes sorties, lacérant peu à peu le petit abdomen de la roussette. Après un long cri à fendre le cœur, la petite proie mourut sous les crocs aiguisés du félin, déchirant en lambeau ses ailes osseuses recouvertes de fine peau. Le sang s'écoula par petits filets et les yeux de la chauve-souris était désormais ternes, vitreux et vides. Larme Sauvage se précipita pour dévorer et déguster sa proie, ignorant les cris outrés des autres congénères. Son repas achevé, il poussa vers le côté les petits os de la proie et décida de se toiletter : il se lécha les griffes soigneusement avant de bien les aiguiser sur un des cailloux se trouvant à proximité du chêne. Il entama ensuite un soin scrupuleux de sa fourrure,léchant les petites tâches de sang sur son pelage noir. Sa toilette finie et son poil lustré, il abandonna la petite carcasse et s'en alla.

Il s'éloigna un instant de l'arbre et fut un instant éblouie par l'éclat des étoiles et de la lune. Ses yeux couleur feuille brillaient de milles feux et les étoiles se reflétaient sur ses pupilles. Un vent doux et frais l'enroula, faisant danser sa fourrure au rythme de la brise. La liberté. Il adorait cela, il n'y avait rien de meilleur que cette sensation de pure autonomie. Pendant qu'il se délectait de ce plaisir, il n'avait pas sentit l'odeur étrangère que lui apportait le vent.

Le fumet était fort, traduisant la proximité de l'intrus, le pelage du guerrier se hérissa et ses griffes blanches sortirent, prêtes à servir. Il bondi sur le côté tout en se tournant vers l'origine de l'odeur. Elle ne grondait pas, silencieuse comme une ombre.
Soudain, son dos se fit rond et ses muscles tendu à rompre, attendant enfin que ce squatteur tape l'incruste...


Dernière édition par Larme Sauvage le Mer 15 Sep - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Lun 30 Aoû - 21:29

UP please
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Mer 15 Sep - 17:55

    # Quelle plaie ! #

    Encore de corvée de chasse ! La lieutenante ne voyait même pas son rôle passer ! Elle se devait de chasser pour le Clan, car, voyez-vous, l'automne était arrivé et il fallait un maximum de proie pour le Clan. La guerrière bondit par dessus un arbre abattu et s'arrêta net, l'oreille dressée. même sur son territoire, elle se devait d'être vigilante. Un ennemi planqué derrière les roseau, un rocher ou un arbre. Depuis qu'elle était montée en grade, elle était devenue plus sérieuse et tendue. Elle ne se remettrait jamais de la mort de sa mère mais au moins, elle cachait bien ses sentiments. Après tout, un guerrier se doit de se séparer de sa famille un jour ou l'autre. Elle ébouriffa sa fourrure noire et s'avança sur la berge. Non, le poisson était descendu en aval, elle n'en trouverait pas ici, à moins de remontée vers le Nord. Quelques poissons dans le lac ? Oui ! Le Clan du Tonnerre ne chassait pas le poisson, et puis tant qu'elle restait au bord de l'eau, d'après la règle imposée, elle ne risquait rien. mais cela s'imposait-il pour tous les Clans ? Oui, sûrement. Avec un râle agacé, agacée de faire un chemin trop long, elle s'élança en avant, en priant de ne tomber sur le Clan de l'Ombre.

    Elle traversa sans encombre le demi-pont des Bipèdes et la pinède du Clan de l'Ombre, en cherchant bien sûr dans l'eau si elle voyait du poisson. mais rien, juste une eau sombre et remuée de quelques vagues froides. L'eau léchait les pattes noires de jais de la femelle mais le froid ne la faisait plus frissonner, un bon chat du Clan de la Rivière se devait de ne pas snetir le mordant de la glace et de l'eau, car c'était son élément. Elle s'arrêta à la frontière avec le Clan du Tonnerre, soudain saisie de doutes. Si elle entrait dans le territoire adverse, elle finirait par être vue, surtout ici, où les patrouilles étaient plus nombreuses. Elle entra dans l'eau glaciale du lac et commença à nager, prise de frisson. c'était vraiment, vraiment froid ! Plus froide que la rivière car cette dernière bougeait. Elle snetait un courant passer sur ses jambes et quelque chose toucher ses coussinets. Elle plongea lègèremen la tête sous l'eau et vit des poissons, plutôt gros. De toute façon, c'était connu que les poissons de lac étaient plus gros que les poissons de rivière mais moins savoureux. La chasseuse sortit la tête de l'eau et nagea plus vigoureusement vers la berge. elle se hissa sur la terre et laissa l'eau froide dégouliner de son pelage. Avec un frisson, elle s'ébroua et regarda le lac, l'air perplexe. Non, elle ne chasserait pas de bestioles aquatiques. Elle entra dans la forêt en secouant ses pattes, envoyant des goutelettes d'eau sur la terre sèche. C'était beau la forêt, mais moins que les longs serpents d'eau qui parcouraient son vaste territoire. Elle contourna un fourré. Un arbre. Elle contourna un rocher. Un arbre. Elle contourna un buisson. un chat. Nuit Silencieuse fit un bond en arrière, surprise. instincticement, elle hérissa toute sa fourrure charbonneuse et sortie ses griffes. Un chat du Clan du Tonnerre, m'enfin, ça c'est logique. Puis elle reconnue Larme Sauvage, le lieutenant du Clan du Tonnerre. la guerrière se recula encore et miaula froidement :

    Larme Sauvage... Toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Mer 15 Sep - 20:36

-Toi...

Larme se calma,rentrant ses griffes.Il soupira.Pourquoi était t'elle venu ici?Il n'en savais rien.Il regarda dans les yeux la lieutenante.Un sourire au lèvre.

-Que fait tu ici Nuit Silencieuse?

La femelle était une des rares personnes pour qui il avait encore de l'affection depuis la mort d'Ambre.Pourtant,elle était dans un clan ennemie.Il savait que la lieutenante était venu chasser dans les territoires du clan du tonnerre.Pourtant,il ne lui en voulait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Mar 21 Sep - 10:50

Up please
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Jeu 23 Sep - 21:13

    Nuit Silencieuse recula, surprise que le lieutenant adversaire l'accueille sans combat. La guerrière se détendit alors, son poil retomba sur son échine tandis qu'elle grattait nerveusement la terre de ses griffes. Zut ! Vue sur un territoire ennemi, pourtant elle était à cinq longueurs de queue du lac, le code du guerrier disait que les chats des Clans avaient le droit d'être sur la rive d'un territoire ennemi s'ils ne dépassaient pas cette longueur (authentique !). Elle inclina la tête d'un mouvement courtois et miaula :

    « Salut à toi, Larme Sauvage, lieutenant du Clan du Tonnerre. Figure-toi que je pêchais. le lac n'appartient à personne alors je pensais me diriger vers la rive nord, loin du nid de la rivière pour trouver des poissons côtiers. Visiblement, il n'y a rien... Ils se cachent au milieu. »

    Pourtant le poisson du lac ne l'intéressiat guère, il était trop dur et presque impossible à attraper. Seuls les Bipèdes les mangeaient. La lieutenante aurait voulu être sur un territoire sans être vue par un chat haut-gradé, histoire de discuter des derniers potins avec un simple guerrier et de fuir le travail du camp. Elle inclina les oreilles vers la forêt, curieuse comme un chaton, et poursuivit avec calme :

    « Alors ? Comment courent les proies dans la forêt ? »


Dernière édition par Nuit Silencieuse le Ven 1 Oct - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Mer 29 Sep - 21:08

-......pour trouver des poissons côtiers. Visiblement, il n'y a rien... Ils se cachent au milieu.

Larme s'assis.Tout en regardant la chatte,il écoutait le moindre bruit.A l'affût du moindre son qui aurait peu avertir de la présence d'un chat.Pourtant,il n'y eu rien.

-S'il n'y a rien,pourquoi ne nagea tu pas vers le milieu?au niveau du centre se trouve un banc de terre,que l'on ne voit qu'une fois dessus.La bas,on trouve les meilleurs poissons de tout les territoires.

Il se leva.Il venait d'entendre un bruit.Une souris passa à quelque mètres d'eux.Il ne la laissa partir.En deux ou trois mouvement,le rongeur gisait dans la gueule de Larme Sauvage.Il reporta son attention sur la lieutenante du clan de la rivière.

-Bof.Les proies sont font de plus en plus rare...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Sam 2 Oct - 20:03

    Nuit Silencieuse le vit lui faire la morale. mais de quoi se permettait-il ? Elle lui montra les crocs pour bien lui faire comprendre qu'elle n'était pas sotte. Si elle ne se trouvait pas sur son territoire, elle lui aurait volontier fait ravaler ses paroles. C'était elle la pécheuse, pas ce foutu bouffeur de feuilles ! Puis ilallait chasser, la laissant de côté. N'apréciant pas ce geste malpoli, elle s'assit et commença à se lécher une patte pour se la passer sur l'arcade sourcilière. Un instant plus tard, Larme Sauvage ramena sa souris pour dire que les proies ne couraient pas trop.

    « Très drôle. » railla la guerrière sur un ton agacé.

    La lieutenante le considéra avec mépris. Elle n'aimait pas les autres Clans, et ce n'était pas pour rien. Oui, le Clan de la Rivière était le plus fort et le mieux nourrit après tout, elle n'avait les même valeurs que ces autreschats répugnants (te vexeuh pas >w<). Les poisson rendait le poil brillant et la fourrure étanche pour éviter que l'eau froide ne les congèle sur place dans le cours de la rivière. Sur un ton mieleux et hypocrite, la noiraude poursuivit :

    « En revanche, je vois que vous protéger remarquablement bien vos frontières ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Dim 3 Oct - 21:45

Larme ne répondit pas à cette raillerie.Personne a part lui ne le savait,mais ses parents venaient du clan de la rivière,il était né dans le clan de la rivière,était mort pour ceux de son vrai clan.Il soupira.Il ne savait jamais que répondre quand les chats lui demandait s'il n'était pas un espion du clan de la rivière,tellement il nageait bien.Il soupira et allait tout avoué,quand un grognement se fit entendre.Trois chiens errants entrèrent dans la clairière ou se tenait les deux chats.

-Sa sens le chat...

-J'aime bien le chat...

-Des chats!!!

Il coururent vers les deux félins.Larme grimpa sur l'écorce pourri mais glissa,restant à quelque mètres du sol et des chiens.L'instant d'après,il était en haut d'une branche.L'esprit d'Ambre Sauvage l'avait aider.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   Mer 1 Déc - 18:08

UP PLEASE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au clair de lune [Nuit Silencieuse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans x| |x RUNNING AWAY :: Territoires du Clan du Tonnerre :: Les Butes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations